fbpx

Pourquoi boire des jus de légumes ?

Avant de se poser cette question, nous pouvons déjà nous demander pourquoi ne pas manger le/les légumes en entier plutôt que d’en extraire son jus ?  

Une explication simple : lors de l’extraction du jus légumes, on se débarrasse des fibres qui peuvent freiner l’assimilation rapide des enzymes et des nutriments. En 20 min, les principes actifs sont assimilés par l’organisme alors qu’une digestion sous forme solide nécessiterait beaucoup plus de temps et nous coûterait davantage en énergie.

Attention, même si elles ne sont pas assimilées et sont rejetées dans les selles, les fibres sont essentielles pour maintenir la motricité du tube digestif et ainsi faire avancer les aliments (je ferai un focus prochainement dans un autre article sur leurs principaux rôles). Par ailleurs, certaines publications ont mis en lumière la corrélation d’un manque de fibres alimentaires avec une augmentation du risque de cancer colorectal. 

Ainsi, les bienfaits du jus sont nombreux :

  • Un regain d’énergie via l’assimilation rapide des vitamines et des minéraux.
  • Réduire le niveau d’acidité de l’organisme : les jus verts seront vos alliés pour vous alcaliniser.
  • Permettent de compenser un apport insuffisant en légumes : ça dépanne surtout quand on n’apprécie pas le goût de l’aliment cuit, mais comme dit au dessus, ils ne doivent pas remplacer une alimentation riche en fibres.
  • Certains jus spécifiques ont des actions bien précises : par exemple, le jus de carotte facilite la digestion, et il représente une source importante de vitamine A. Quant au jus de betterave, il participe à la synthèse des globules rouges pour venir stimuler le système sanguin.
  • Ils participent à la detox du corps : le citron, le céleri, le concombre en sont des aliments phares.

Extracteur, blender ou centrifugeuse? 

Quelles sont les particularités de chaque appareil, et dans quels cas les utiliser ?

  • L’extracteur : c’est l’appareil qu’il te faut impérativement pour préserver les apports en vitamines et minéraux. Ce dernier va extraire à froid, et réalisera entre 50 et 100 tours/min.  J’ai pu acheter le mien chez  Joozia et le rapport qualité-prix est top. 
  • La centrifugeuse : on change de registre et de vitesse puisque cet appareil peut réaliser jusqu’à 10000 tours/min. L’inconvénient majeur est qu’elle oxyde les vitamines et minéraux d’où une qualité amoindrie comparé à l’extracteur qui les préserve. Je n’y vois alors aucun avantage
  • Le blender : quant à lui ne va pas s’embêter à séparer les fibres du jus. Ainsi, vous vous retrouvez avec un mix complet des différents aliments. Sa particularité est qu’il vous permettra de préparer des jus, des smoothies ou encore des purées. Une consistance bien plus épaisse que les jus réalisés à l’extracteur

Quelques tips avant de vous lancer

  • Respectez la règle des 80/20 : 80% de légumes et 20% de fruits. Si vous ajoutez trop de fruits à votre préparation, cela risque d’augmenter brutalement votre glycémie (taux de sucre dans le sang). Et oui, les fibres ne seront plus présentes pour ralentir ce phénomène.
  • Privilégiez des légumes/fruits bio exempt de tous pesticides. 
  • Lavez les aliments avec une brosse. De mon côté je ne les épluche pas mais si vous êtes frileux ou sensible n’hésitez pas à le faire. 
  • Sélectionnez un appareil de qualité. Sur le marché, les prix varient entre 150€ et peuvent grimper au delà de 400€. Vérifiez au préalable qu’il réalise au maximum 80 tours/min. Alors oui c’est un investissement financier mais c’est aussi un investissement sur votre santé qui vous apportera comme vu précédemment de nombreux bienfaits. 
  • Consommez minimum 25cl de jus quotidien pour un apport renforcé en nutriments
  • Je le répète une dernière fois promis 😉 : le jus de légumes vient s’ajouter à votre routine bien-être mais ne doit en aucun cas substituer un apport en légumes ou fruits entiers cuits/crus. 

Chiara Denis. Naturopathe à Lyon. Réflexologue et iridologue.